lundi 2 décembre 2013

out goes November, in comes December

Et oui, voilà déjà décembre... Pourtant les bois affichent encore de belles couleurs d'automne... (C'est mon garçon de 7 ans qui a fait ces photos, il se débrouille pas mal hein?)























Les rosiers du jardin n'en finissent pas de fleurir... défiant la grisaille...























Alors, quand je suis fatiguée et que j'en ai marre du travail, j'écoute les arbres respirer avant qu'ils ne s'endorment pour l'hiver... et je reste dans les temps en préparant mon bloc de Novembre du quilt mystère mené par ma compère...



Et je commence tout doucement à préparer Noël... en commençant par le calendrier de l'avent. Nectarine avait offert à mes enfants ce joli modèle il y a deux ou trois ans mais les sacs étaient un peu petits. Du coup j'en ai fait d'autres et je les ai disposés différemment afin de ne pas cacher le joli sapin. J'y ai glissé plein de chocolats et quelques surprises pour mes deux petits filous. J'espère que tu ne m'en voudras pas Carine...




A bientôt... j'espère pouvoir vous montrer d'autres petites créations que j'ai en tête pour Noël...

4 commentaires:

  1. Très jolies photos ! non je ne t'en veux pas du tout , c'est ce qu'il y a de bien avec la couture , on peut recycler ,défaire , refaire ,bref, bidouiller ...et on peut appeler ça un calendrier évolutif ?
    J'adore tes numéros brodé!J'ai essayé le transfert sur tissu avec mon imprimante et j'en ai vraiment bavé ! Conclusion :j'y mettrai le prix qu'il faut la prochaine fois pour avoir la qualité ...

    RépondreSupprimer
  2. Monique D (Maransart-Belgique)2 décembre 2013 à 20:55

    Bravo à ton petit garçon pour les jolies photos qu'il a faites. Il a de l'avenir.

    RépondreSupprimer
  3. Superbes photos et très joli calendrier de l'Avent. J'imagine bien l'empressement qu'ils ont à ouvrir chacun des paquets.

    RépondreSupprimer
  4. Tres beau les feuilles, les rosiers, mais, ici, je prefer notre soleil du Decembre! Sauf que on faire du velo, pas de la couture, et j'ai beaucoup a finir (et a commencer).

    RépondreSupprimer